Pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères que les banques classiques?

les banques en ligne

C’est un fait avéré, les banques en ligne reviennent moins cher à leurs clients que les banques traditionnelles. Une étude récente du CLCV (Consommation Logement et Cadre de vie) a mis en exergue les différences de frais bancaires sur une année entre ces deux types d’établissements.

Pour un petit consommateur d’une banque classique, les frais sont en moyenne de 71€49 et ils passent à 8€47 pour le même client chez une banque en ligne. L’écart se creuse d’autant plus pour un gros consommateur, les frais passent de 211€60 pour une année à 42€23.

Alors comment est-il possible que les banques en ligne puissent proposer de tels tarifs?

Qu’est ce qu’une banque en ligne?

Il est peut-être utile d’expliquer en premier lieu ce qu’est une banque en ligne. Ces établissements disposent, à l’instar des banques plus traditionnelles, d’un agrément pour exercer des activités bancaires.

Leur statut est défini par la loi, par le Code Monétaire et Financier. Elles disposent donc des mêmes garanties que leurs consœurs. La seule différence réside dans le fait que leurs services sont dématérialisés et qu’elles ne disposent pas d’agences.

Il ne faut pas les confondre avec les « néo banques » qui sont des établissements de paiement, et qui ne disposent pas de licence bancaire.

Le mode de fonctionnement des banques

La grande différence réside dans le fonctionnement de ces deux types d’établissements.

Les banques classiques proposent à leurs clients un grand nombre de produits tels que les assurances (assurances vie, maison, voiture etc…), les différents types de comptes (comptes courants, comptes joints, PEL, livrets etc…), ainsi que du conseil et l’accompagnement pour s’y retrouver.

Tous ses services demandent beaucoup de salariés et ceci a un coût pour la banque, et du même temps pour le client. Les banques traditionnelles prélèvent aussi des « frais de tenue de compte », en fonction des actions effectuées sur ce compte. Virements, prélèvements sont facturés aux clients.

Elles proposent aussi différents services, tels que l’envoi de SMS ou la consultation des comptes sur internet par exemple.

Les banques en ligne simplifient tout. Les services proposés peuvent être plus restreints, mais d’un autre côté sont bien souvent gratuits. La carte bancaire (même parfois haut de gamme) est généralement offerte à l’ouverture du compte, alors qu’elle est payante chez une banque classique.

Il n’est pas rare non plus de se voir offrir une prime à l’ouverture de son compte. La gérance des comptes est entièrement laissée entre les mains des usagers. Ils n’ont plus à se déplacer en agence pour effectuer diverses opérations et le font depuis une application mobile ou un site internet.

Les moyens humains employés par ses banques sont donc restreints et font bien évidemment baisser les frais pour leur clientèle. Ces banques économisent également avec le simple fait de ne pas avoir d’agences « en dur ». Il n’y a donc pas de loyers en centre ville, ni de frais de fonctionnement liés à des établissements « physiques » comme l’électricité ou l’eau par exemple. C’est une grosse source d’économies, contrairement aux agences traditionnelles qui dépensent des fortunes pour être présente partout.

Les banques en ligne et les banques traditionnelles sont-elles vraiment en concurrence?

Le mode de gestion des banques en ligne n’explique pas à lui seul les tarifs de ces dernières. Les établissements en ligne ne sont pas rentables, et à l’exception de Fortuneo, ils perdent tous de l’argent.
Pour autant, ces banques continuent de pratiquer des tarifs défiants toute concurrence, alors pourquoi? Tout d’abord parce que c’est leur marque de fabrique et que c’est pour cette raison qu’elles attirent des clients.

Alors que les banques traditionnelles augmentent doucement mais surement leurs tarifs, les banques en ligne restent sur une ligne de bas coût, pour ne pas faire fuir leurs clients.
Mais c’est aussi parce qu’elles peuvent se le permettre.

Toutes les banques en ligne ont été rachetées par des banques classiques. Par exemple, Hello Bank appartient à la BNP Paribas, BForBank au Crédit Agricole, Boursorama est détenue par la Société Générale et Fortuneo est au Crédit Mutuel Arkéa.

Chapeautées par de gros établissements bancaires, elles peuvent donc se permettre de ne pas être rentables pour le moment, et offrent aussi des garanties de confiance supplémentaires à leurs clients.

Les banques en ligne sont donc des établissements tout à fait fiables, et leurs clients ne prennent pas plus de risque à leur confier leur argent qu’avec une banque classique.

Elles s’adressent surtout à des personnes ayant un minimum de compétences quant à l’utilisation d’internet et qui n’ont pas besoin d’avoir recours à un conseiller pour gérer leurs comptes en banque. Elles sont aussi une excellente option pour les voyageurs ou pour tous ceux qui n’ont pas forcément le temps de se déplacer en agence.

Pourquoi les banques en ligne sont-elles moins chères que les banques classiques?
5 (100%) 2 votes