Le contrat multi-support

Le principe du contrat d’assurance vie multi-support

contrat d’assurance vie multi-supportLe contrat multi-support propose un large choix de compartiments d’investissement, dont un ou plusieurs exprimés en unités de compte et une assurance vie en euros, entre lesquels sont réparties les cotisations versées en toute liberté. Fonds en euros, fonds communs de placement, Société d’Investissement à Capital Variable, Sociétés Civiles de Placement Immobilier offrent l’opportunité de se constituer et de gérer une épargne diversifiée au sein d’une enveloppe unique.

Vous pouvez passer d’une unité de compte à une autre quand bon vous semble afin de modifier la composition du portefeuille et pallier à l’instabilité des bourses. Mais votre capital n’est pas garanti, sauf pour la part de l’épargne investie sur un fond en euros ou sur des fonds assortis d’une garantie en capital.

La compagnie d’assurance ne peut effectivement pas garantir la valeur des fonds qui évoluera au gré des variations des marchés financiers de référence. De ce fait, si vous avez investi sur des actions et que les marchés boursiers progressent, l’épargne placée sur ce compartiment prendra de la valeur, et inversement.

Les divers modes de gestion

Pour sécuriser le placement et le dynamiser, certains contrats proposent des mécanismes de gestion automatique afin que vous ne vous vous préoccupiez de rien. La société de gestion suit l’évolution des valeurs boursières et arbitre les placements à votre place. Ainsi, la gestion profilée ou sous mandat de vos versements peuvent s’effectuer selon un profil prudent ou sécurité très largement composé de produits obligataires et monétaires, un profil dynamique privilégiant l’investissement en actions, ou un profil équilibre qui combine sécurité et rentabilité.

Quant à la gestion à horizon, la composition des placements évolue en fonction des objectifs et de votre âge. Peu risquée à 30 ans, elle se fera plus prudente à l’approche de la retraite. Avec la gestion libre, vous savez réagir face aux évolutions des marchés financiers car vous répartissez-vous-même votre épargne entre le support euros et/ou le(s) unité(s) de compte.

Une stratégie de placement déterminée

Il est important de savoir avec précision ce que vous recherchez dans une assurance vie multi-support avant d’en souscrire une. Si vous voulez plutôt privilégier la protection de votre capital, vous choisirez des supports à faible volatilité avec une majorité d’obligations. En revanche, si vous acceptez une prise de risque plus importante, vous opterez pour des supports plus dynamiques, avec une dominante d’actions. Il est alors préférable d’envisager une durée de placement relativement longue pour que le rendement soit optimal et ne pas subir les fluctuations à la baisse des marchés financiers.

Une réforme incitative d’investissement

réforme incitative d’investissementLa loi Breton, amendée par la loi Fourgous du 26 juillet 2005, offre l’opportunité de transformer les contrats mono-supports, ou contrats en euro, en contrats multi-supports qui s’avèrent être beaucoup plus rentables mais comportant une part de risques. Cette réforme a pour objectif d’encourager les épargnants à gagner plus en investissant sur les actions de compagnies nationales cotées en Bourse.

Lors de la conversion, les antécédents fiscaux de l’apport initial sont conservés et le capital échappe aux prélèvements sociaux qui ne s’appliquent qu’en cas de retrait dans les contrats multi-supports. Comparés à ceux du contrat en euros, les gains générés par le contrat multi-support sont nettement plus élevés. Il faut toutefois être prêt à supporter les risques suggérés par les fluctuations des valeurs boursières avant d’en bénéficier.

Le contrat multi-support
5 (100%) 1 vote