Le contrat d’assurance vie

Les différents contrats d’assurance vie

différents contrats d’assurance vieL’assurance en cas de vie permet à l’épargnant de recevoir un capital ou une rente viagère s’il est encore en vie à une date ou une échéance fixée, généralement la retraite. Dans le cas où l’assuré décède avant la date d’échéance du contrat, l’assureur peut conserver les primes versées sans avoir à verser le capital. Mais il est parfois prévu une contre-assurance prévoyant le remboursement des primes à un bénéficiaire déterminé.

Si vous voulez prémunir vos proches contre les aléas de la vie, l’assurance en cas de décès viendra verser un capital à des tiers que vous aurez préalablement désignés dans la clause bénéficiaire du contrat d’assurance vie, uniquement dans le cas où vous décédiez avant la date indiquée dans le contrat. Si vous êtes encore en vie après cette date, le capital n’est bien entendu pas versé et les primes ne vous seront remboursées que si vous avez souscrit une contre-assurance. Si aucune date de décès n’est fixée au contrat dénommé assurance temporaire décès, le contrat devient une assurance vie entière et le capital sera versé le jour de votre décès.

L’assurance mixte combine l’assurance en cas de vie et l’assurance en cas de décès. Le capital peut être versé au décès du souscripteur s’il intervient avant une date déterminée, ou après une échéance fixée si l’assuré est encore en vie à cette date, sous forme de capital ou de rente.

Assurances vie épargne

L’assurance vie permet de faire fructifier votre capital pour en profiter personnellement. Il s’agit dans ce cas d’un contrat d’assurance vie en cas de vie qui est souscrit simplement dans une logique d’épargne. Vous pouvez avoir l’optique de financer un futur projet comme l’achat d’un logement, payer les études des enfants, envisager le voyage de vos rêves, etc… Il est également possible que vous souhaitiez augmenter votre patrimoine et obtenir un complément de revenu par la suite, notamment pour la retraite. L’assurance vie vous permet alors de placer une partie de vos économies dans l’objectif de se constituer un capital. Vous choisissez le rythme de versements qui vous convient le mieux ainsi que leur montant en plus du versement initial. Le contrat est revalorisé chaque année par l’assureur, soit par l’application d’un taux d’intérêt défini à l’avance, soit par les plus-values des supports en unités de compte.

Assurances vie prévoyance

Lorsque l’épargnant souscrit une assurance vie pour protéger ses proches d’un éventuel décès, le contrat prévoyance est à proprement parlé une assurance vie en cas de décès. Contrairement à une assurance vie classique, l’assurance décès ne permet pas de faire fructifier un capital mais de protéger vos proches en cas de décès. Ce n’est que si l’accident contre lequel vous vous assurez survient, en l’occurrence le décès, que le contrat trouve tout son intérêt. Et quoi qu’il arrive, vous ne récupérerez jamais les primes versées. Vous payez effectivement une cotisation de façon régulière à l’assureur et en retour, les proches désignés dans le contrat, autrement dit les bénéficiaires, savent qu’ils recevront un capital financier si vous décédiez, dont le montant est fixé à l’avance.

Les divers types de placements

divers types de placementsLe contrat en unité de compte permet de tirer parti à long terme des performances des marchés financiers. En contrepartie, l’épargnant accepte de prendre un risque de perte en capital puisque les supports d’investissement des unités de compte sont soumis à la fluctuation des marchés financiers, à la hausse comme à la baisse, sans garantie totale en capital.

Si vous ne souhaitez pas vous exposer aux variations de la Bourse, il est préférable d’opter pour un contrat assurance vie en euro. En effet, votre capital est garanti car l’assureur est tenu de rembourser une somme égale au montant des versements à l’échéance du contrat, augmentée des intérêts capitalisés qui sont définitivement acquis.

Le contrat multi-support combine un fonds en euros et des unités de compte présentant des profils de risque et de rendement variés comme des parts ou des actions de sociétés immobilières, le marché des actions, les marchés obligataires, les fonds diversifiés, garantis ou protégés, etc…

Doté d’un rendement supérieur aux fonds euros, le contrat euro croissance est une solution judicieuse pour l’épargnant en quête d’une garantie de son capital, d’une fiscalité attrayante tant en cas de rachat que de succession, et d’un rendement intéressant, au point que ce contrat devrait à terme remplacer définitivement le fonds euros.

Le contrat vie génération en unités de compte a été imaginé afin de favoriser l’investissement utile pour la société. Les actifs sont partiellement investis dans le logement social ou intermédiaire, l’économie sociale ou solidaire, le capital-risque et les entreprises de taille intermédiaire dénommées ETI. Pour inciter à souscrire un tel contrat, un régime fiscal avantageux s’applique lors de la transmission des capitaux au décès de l’assuré.

Le contrat NSK a été créé pour encourager l’investissement dans les sociétés européennes et les entreprises innovantes. Sa souscription offre l’avantage d’être exonéré totalement d’impôt sur le revenu.

Le contrat d’assurance vie
5 (100%) 1 vote