Assurance vie : un rôle de complémentaire retraite

L’assurance vie représente un produit financier populaire pour se constituer une épargne longue. En raison du cadre fiscal avantageux et du grand choix de placements, la plupart des Français y souscrivent pour compléter leur future retraite sous forme de revenus réguliers ou de rente viagère le moment venu.

La constitution d’un capital sur-mesure en vue de la retraite

complémentaire retraiteA la retraite, les besoins et les dépenses évoluent. Vous allez consacrer une part de votre budget plus importante aux loisirs, au bien-être et la santé. A l’inverse, vous n’aurez plus à financer les études de vos enfants devenus grands ou à rembourser votre logement qui vous appartient désormais entièrement.

Vous devez alors estimer vos finances à la retraite avec précision afin de pouvoir définir l’épargne nécessaire à mettre en place. L’objectif est de mettre le plus tôt possible la solution d’épargne adaptée à votre budget actuel et à vos désirs spécifiques de retraité. Vous pouvez alors opter pour un fonds en euros. Le rendement est assez faible mais ce support vous assure l’assurance de récupérer la totalité des sommes placées. Si prendre des risques ne vous fait pas peur, un fonds en unités de compte vous accorde une rémunération plus conséquente.

En contrepartie, votre rendement n’est pas garanti et le capital peut être perdu. Il existe également la solution de panacher ces deux fonds, ce qui vous permet de choisir le montant de votre capital que vous souhaitez sécuriser. Enfin, les compagnies d’assurance ont imaginé des produits intéressants où les intérêts réalisés sur les fonds risqués sont placés au fur et à mesure sur le fonds en euros. Quel que soit le support financier choisi, vous percevrez ainsi un revenu complémentaire personnalisé répondant parfaitement à vos besoins lors de la retraite.

Faire fructifier un capital en vue de la retraite

A cause de l’incertitude des versements des retraites du régime général, souscrire une assurance vie permet de se constituer une épargne de précaution pour le départ en retraite. En effet, la fiscalité avantageuse offre l’opportunité de disposer d’une source de revenus complémentaire et de recevoir à la retraite soit un versement unique, soit des retraits partiels programmés dans la limite de l’épargne accumulée disponible sur le contrat, soit une rente mensuelle ou trimestrielle à vie, avec la possibilité d’un abattement variable selon votre âge.

Si vous prévoyez une rente viagère dès la souscription, les revenus seront exonérés d’impôt. Enfin, en laissant fructifier le capital durant huit années, vous profiterez d’un abattement annuel de 4 600 euros. Par conséquent, il est primordial d’investir tôt dans une assurance vie car en anticipant votre avenir de la sorte, vous pouvez vous permettre de placer une petite somme régulière afin de garder une marge confortable pour vivre correctement. Rien ne vous empêche d’ajouter de l’argent à tout moment lorsque vos économies vous le permettent. Et si votre départ en retraite est anticipé, le rachat total de votre contrat ainsi que les intérêts seront exonérés d’impôts.

Evaluez cet article