Les montants courants des frais vétérinaires

frais vétérinaires

Faire soigner son chien, son chat ou son NAC représente un budget conséquent qu’il faut pouvoir assumer. Les frais liés à la prévention, comme les vaccins et le vermifuge, doivent être pris en compte, mais il est également nécessaire d’anticiper les maladies et les accidents qui peuvent survenir à n’importe quel âge.

Les frais de santé s’échelonnent selon les soins apportés et les techniques utilisées et compte tenu des progrès de la médecine vétérinaire, certains actes peuvent rapidement atteindre des sommes pharaoniques. De plus, les honoraires sont libres ce qui fait que de grandes différences de prix peuvent s’observer d’un cabinet vétérinaire à l’autre.

Cependant, les praticiens sont tout de même tenus à quelques obligations. De ce fait, le maître d’un animal dispose de toute l’information nécessaire avant d’engager un protocole de soins. Quels sont alors les frais vétérinaires courants pour un chien, un chat ou un NAC ?

Les obligations légales des vétérinaires

Les vétérinaires doivent se soumettre à certaines obligations professionnelles, quelle que soit la région d’exercice. Le maître est ainsi en mesure de connaître le coût de l’intervention avant de prendre une décision. Si vous avez contracté une assurance santé animaux, vous pouvez calculer le montant du remboursement en fonction de la formule choisie pour savoir combien vous devrez payer de votre poche.

Dans tous les cas, les vétérinaires doivent afficher un extrait du tarif représentatif des actes les plus courants décliné par type d’animal. De ce fait, les praticiens sont nombreux à tenir à disposition dans leur salle d’attente le prix des principaux actes vétérinaires pratiqués dans leur clinique. Il demeure toutefois complexe de procéder à un affichage complet tant les actes vétérinaires sont variés.

Ne pas négliger les dépenses préventives

Puisque prévenir, c’est guérir, les soins préventifs sont largement encouragés par les vétérinaires et représentent un poste de dépense à considérer. Même si l’animal est en parfaite santé, une à deux visites de routine par an chez le vétérinaire doivent être envisagées. Comptez entre 35 à 50 euros en moyenne pour une consultation selon les tarifs pratiqués soit 70 à 100 euros par an pour un chien ou un chat.

Pour un NAC, la simple visite peut varier entre 20 et 30 euros. Concernant les vaccins, comptez 50 à 70 euros par injection sachant que les vaccinations contre la maladie de Carré, l’hépatite, la parvovirose et la leptospirose sont obligatoires, et éventuellement la rage. Comptez le double la première année puisqu’il y a deux injections. Pour le chat, il faut faire les vaccins contre le typhus, coryza, leucose et, si besoin la rage avec un prix de 60 à 80 euros et le double la première année.

Le coût des injections pour un NAC se situe généralement entre 10 et 15 euros. La castration pour un chat mâle s’élève à 70 euros en moyenne et entre 120 et 200 pour un chien. Pour les femelles, les tarifs sont plus élevés, allant de 120 à 150 euros pour une chatte, de 180 à 250 euros pour une chienne. Pour un NAC, le tarif peut aller de 70 euros à 140 euros. Ensuite, votre animal de compagnie doit être vermifugé deux fois par an, pour un coût d’environ 20 euros annuel.

Le coût variable des maladies

Les maladies représentent les trois quart des frais de santé d’un animal domestique. Si votre compagnon doit être hospitalisé, doit subir des examens ou des actes chirurgicaux, les tarifs peuvent rapidement devenir excessifs. Les médicaments peuvent également coûter cher, surtout si l’animal doit être traité à vie.

Globalement, des analyses en laboratoire vous coûteront entre 50 et 110 euros aussi bien pour un chien, un chat ou un NAC. Le prix des séances de radiothérapie varie entre 1 200 et 1 500 euros en moyenne, d’une radiographie entre 35 et 50 euros, l’ablation d’un kyste environ 190 euros. Prévoyez 80 euros pour soigner une gastro-entérite bénigne, 600 euros pour l’ablation de tumeurs mammaires et 60 euros pour la pratique d’une biopsie cutanée.

Le tarif élevé de l’accident

Votre animal de compagnie n’est pas épargné par les accidents qui peuvent atteindre un coût très élevé. Le tarif d’une consultation en urgence peut varier de 50 à 110 euros selon qu’il s’agit d’un chien, d’un chat ou d’un NAC. Un bilan sanguin coûte entre 50 et 100 euros, une échographie de 80 à 130 euros.

Concernant une chirurgie, une anesthésie et une hospitalisation, vous devrez débourser entre 300 et 1 500 euros. A cela, vous ajouterez le prix des médicaments et des visites de contrôle.

La seule façon de ne pas avoir à payer le prix fort, si votre animal est victime d’un accident ou tombe malade, est de souscrire une assurance santé animaux.

Les montants courants des frais vétérinaires
5 (100%) 1 vote