Feuille de soins – mode d’emploi : comment fonctionne-t-elle pour les animaux ?

Feuille de soins

Lorsque vous vous rendez chez le médecin, les coûts de la consultation, des médicaments et des éventuels examens complémentaires vous sont généralement remboursés par la Sécurité Sociale et par votre complémentaire santé si vous en possédez une.

Pour nos animaux de compagnie, il n’existe pas de sécurité sociale. Une assurance santé limitera néanmoins les dépenses vétérinaires pour votre boule de poils. Il vous sera alors demandé de remplir conjointement avec le vétérinaire une feuille de soin à renvoyer à votre assurance santé animale pour obtenir le remboursement des frais engagés.

En effet, ce type d’assurance ne dispose pas de système de tiers payant comme pour les êtes humains. Le papier reste pour l’instant, incontournable. Comment fonctionne cette formalité administrative ?

La partie de la feuille de soins à remplir par le propriétaire

La feuille de soin doit avant tout être remplie par le maître de l’animal assuré. Vous devez commencer par vous identifier en indiquant votre nom, votre prénom, votre adresse, le numéro de contrat et préciser la formule souscrite. Ensuite, vous devez identifier votre animal de compagnie. Précisez son espèce, sa race, son sexe, son nom et le numéro de sa puce ou de son tatouage.

Vous devez impérativement mentionner si votre compagnon à quatre pattes a été accidenté ou non, à quelle date, et procéder de la même façon concernant la maladie. Si la consultation chez le vétérinaire n’a pas de lien avec une maladie ou un accident, il convient d’indiquer simplement le motif de la visite.

Lorsque la formule choisie comprend un forfait prévention, vous devez indiquer si vous désirez affecter les frais ou une partie de ces frais à cette somme allouée annuellement. Datez et signez enfin le document. Vous devez adresser la feuille de soin à votre compagnie d’assurance dans les cinq jours suivants le rendez-vous à la clinique vétérinaire, accompagnée des factures originales et de toutes les pièces relatives à l’accident ou à la maladie. Une copie de la carte d’identification de l’animal doit aussi être fournie.

La partie de la feuille de soins réservée au vétérinaire

Le vétérinaire doit également identifier l’animal qu’il a ausculté. Il note sa race, son numéro de puce ou de tatouage, son nom, la couleur de son pelage, le sexe, l’âge. Le vétérinaire décrit ensuite la pathologie de l’animal, la date d’apparition des symptômes, la date de l’acte, la relation avec une affection antérieure, le nombre éventuels de jours d’hospitalisation, etc…

Par ailleurs, le professionnel doit remplir une partie concernant les frais. Il lui appartient alors de préciser le tarif du soin effectué, le numéro de la facture, le prix des médicaments provenant de son cabinet. Enfin, il date, signe et tamponne le document.

Des feuilles de soins à télécharger à l’avance

Que vous ameniez votre fidèle compagnon chez son vétérinaire attitré ou chez tout autre vétérinaire comme cela peut être le cas lors de déplacements tant en France qu’à l’étranger étant donné que l’assurance santé animale offre le libre choix du vétérinaire, vous devez toujours penser à disposer de plusieurs feuilles de soins vierges.

Ce document peut être obtenu à l’avance auprès de votre assureur ou bien, encore plus facilement, en le téléchargeant directement sur le site de la compagnie d’assurance en prévoyant plusieurs impressions.

Feuille de soins – mode d’emploi : comment fonctionne-t-elle pour les animaux ?
5 (100%) 1 vote