Un animal non tatoué peut-il être assuré ?

L’assurance santé des animaux couvre votre animal de compagnie en cas d’accident et / ou de maladie. Les compagnies d’assurance exigent que votre compagnon à quatre pattes soit en tatouage identification animalparfaite santé mais aussi qu’il soit à jour de ses vaccins, tatoué ou identifié électroniquement par une puce. Qu’en est-il alors des animaux non tatoués ?

La carte d’identité de l’animal

L’identification par puce électronique ou tatouage correspond à la carte d’identité de votre chien ou de votre chat. Un tiers est ainsi en mesure de connaître les coordonnées du propriétaire de l’animal, ce qui facilite grandement la recherche du maître en cas de perte de l’animal. Cela peut lui éviter l’euthanasie en application des réglementations sanitaires. En faisant le parallèle avec l’assurance santé humaine, l’identification de votre compagnon à quatre pattes est finalement comparable au numéro de sécurité sociale de votre boule de poils.

Un cadre légal

Le code des assurances rend obligatoire en France l’identification du chien, chat ou du NAC. Selon l’espèce de l’animal, celui-ci peut être identifié par tatouage au dermographe. Cet acte vétérinaire se réalise sous anesthésie à la pince par un tatoueur agréé comme c’est le cas de certains éleveurs, une méthode qui est de moins en moins pratiquée. Il est plus courant d’implanter un transpondeur sous la peau de l’animal. Le vétérinaire place la puce électronique au niveau de la jugulaire gauche sans anesthésie. D’autre part, le tatouage ne suffit plus pour voyager. En effet, certains pays comme l’Irlande, Malte et le Royaume-Uni imposent désormais l’identification électronique qui peut être remboursée en partie grâce au forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé animale. Etant donné que l’identification est imposée par la loi, les compagnies d’assurance se montrent réticentes à protéger la santé des animaux de compagnie non tatoués ou pucés.

Une surprime

Le chien doit impérativement être identifié dès l’âge de quatre mois. Concernant les chats, l’identification est obligatoire pour tous ceux qui sont nés après le 1er janvier 2012 et âgés de plus de sept mois. Bien que l’identification soit requise, il est possible de passer outre cette condition. Ainsi, de rares compagnies d’assurance acceptent d’assurer la santé d’un animal non tatoué ou pucé mais en retour, elles affichent un tarif plus élevé.

Un animal non tatoué peut-il être assuré ?
5 (100%) 4 votes